L'étude de faisabilité integrée (supprimée àpd 2021)

A partir de 2021 l'étude de faisabilité intégrée (EFI) est supprimée suite aux renforcements des exigences PEB à partir de cette même date.

En effet à partir du 01/01/2021, toutes les unités PEB neuves doivent répondre aux exigences PEB de « consommation zéro énergie », ce qui correspondait au niveau de consommation à étudier dans l'EFI.

L'étude de faisabilité intégrée (EFI) s'inscrit :

  • dans la perspective de l'objectif de réduction des consommations de 20% pour 2020, et de 50 à 85% pour 2050,
  • dans la perspective combinée de l'augmentation de la demande en énergie et de la raréfaction des ressources, ce qui implique une augmentation des prix de l'énergie,
  • dans la perspective de la conception de bâtiment « zéro énergie » à partir du 31 décembre 2020.

L'étude de faisabilité intégrée (EFI) consiste à proposer au maître d'ouvrage un certain nombre de variantes visant à améliorer les performances énergétiques du projet tout en minimisant les coûts. Suivant le type d'unités, une variante « zéro énergie » et/ou « passif » devra être proposée.

Cette étude consiste entre autres en une modélisation du bâtiment, un calcul de la performance énergétique et une éventuelle simulation de son comportement thermique et aéraulique, visant à réduire la demande d'énergie. En parallèle, elle analysera également les possibilités de recourir à des sources de production d'énergie renouvelables.

Il est conseillé de faire réaliser l'étude par un bureau d'études spécialisé en conception énergétique dont la mission sera d'accompagner l'architecte et le conseiller PEB dès l'esquisse.

Cette étude de conception énergétique doit être menée en phase d'avant-projet et idéalement dès l'esquisse, afin de respecter le délais de remise à Bruxelles Environnement et d'éviter des points de non–retour lors d'une phase ultérieure.

Ce chapitre développe les lignes directrices à suivre pour la bonne réalisation de l'étude de faisabilité intégrée.

Mis à jour le 08/04/2021