Subdivision en secteurs énergétiques

1 Zone de ventilation = Σ Secteurs énergétiques

Subdivision d'une zone de ventilation en secteurs énergétiques

Subdivision d’une zone de ventilation en secteurs énergétiques Source : Bruxelles Environnement

Chaque zone de ventilation des unités PER et PEN est constituée d'un ou plusieurs secteurs énergétiques.

Par convention, un secteur énergétique ne peut pas s'étendre sur différentes zones de ventilation. Il y a donc toujours au moins autant de secteurs énergétiques que de zones de ventilation.

Pour que différents locaux d'une unité PER forment un « secteur énergétique » , ils doivent :

  • appartenir à une même zone de ventilation,
  • et être dotés du même type de système d'émission de chaleur,
  • et être chauffés par le même appareil producteur de chaleur (ou le cas échéant, la même combinaison d'appareils producteurs de chaleur), et
  • le cas échéant, être refroidis par le même appareil producteur de froid (ou le cas échéant, la même combinaison d'appareils producteurs de froid).

Pour que différents locaux d'une unité PEN forment un « secteur énergétique » , ils doivent :

Si l'unité PEB contient des espaces qui ne sont pas équipés d'un système d'émission de chaleur, ces espaces doivent être affectés à un secteur énergétique d'un espace adjacent. Si aucun dispositif d'alimentation en air neuf n'est présent dans l'espace non chauffé considéré (par exemple un espace non chauffé de passage (couloir, …) ou d'extraction (wc, …) ou de rangement) mais qu'il y a des dispositifs de transfert d'air montés en intérieur depuis des espaces adjacents, on affecte l'espace non chauffé au secteur (à un des secteurs) énergétique(s) contenant l'espace adjacent qui fournit l'air.

Si on applique un chauffage local (par exemple, chauffage à résistance électrique) dans un espace et que des éléments d'émission de chaleur d'un système de chauffage central y sont également présents, on ne tient pas compte du système de chauffage central présent dans cet espace pour la détermination de la performance énergétique : on s'intéresse uniquement aux caractéristiques du système local et on crée donc un secteur énergétique pour cet espace. Mais, en présence de feux ouverts ou de poêles à bois, c'est quand même le système de chauffage central qui est pris en considération et on ne crée donc pas un secteur énergétique pour l'espace qui contient le feu ouvert ou le poêle à bois.

Il est permis de subdiviser l'unité PEB en un plus grand nombre de secteurs énergétiques que nécessaire, mais ce n'est pas obligatoire. Un plus grand nombre de secteurs énergétiques entraîne généralement davantage de calcul (nécessité d'entrer des données supplémentaires), mais n'influence pas ou peu la valeur calculée de la consommation caractéristique annuelle d'énergie.

La subdivision en secteurs énergétiques permet de calculer l'incidence du rendement de chaque installation technique.

Exemple 1 de subdivision d'une zone de ventilation d'une unité PER en secteurs énergétiques (coupe)

Locaux chauffés par la même chaudière mais équipés de systèmes d'émission de chaleur différents (chauffage par le sol et radiateurs) > 2 secteurs énergétiques.

Légende

1 bâtiment

1 unité PEB HI

2 secteurs énergétiques

Radiateurs

Chauffage sol

Source : Bruxelles Environnement

Exemple 2 de subdivision d'une zone de ventilation d'une unité PER en secteurs énergétiques (coupe)

Locaux chauffés par la même chaudière et équipés d'un même système d'émission de chaleur (radiateurs) mais avec un poêle à bois en plus dans un des locaux > 1 secteur énergétique.

Légende

1 bâtiment

1 unité PEB HI

1 secteurs énergétiques

Radiateurs

Chauffage sol

Source : Bruxelles Environnement

Mis à jour le 05/10/2020