La surface de déperdition thermique

La surface de déperdition thermique telle que définie dans le CoBrACE est « l'ensemble de toutes les parois qui séparent le volume protégé de l'ambiance extérieure, du sol et d'un espace n'appartenant pas à un volume protégé ».

Tel que défini dans l'annexe 2 de l'arrêté Lignes directrices, dans le cas d'une construction neuve ou d'une rénovation, le bâtiment voisin est considéré par défaut comme construit et chauffé. Le mur de séparation est donc à considérer comme une paroi entre 2 volumes protégés et n'est pas à comptabiliser dans la surface de déperdition thermique.

La surface de déperdition thermique telle que définie correspond à la surface de déperdition thermique (enveloppe) Atest utilisée pour le calcul de l'étanchéité à l'air (v50 = débit de fuite d'air par unité de surface de l'enveloppe) (voir Partie 9 Méthodes de calcul - Chap 6 Etanchéité à l'air).

Mis à jour le 05/10/2020