Le volume protégé

Le volume protégé tel que défini dans le CoBrACE est « le volume des espaces dans lesquels de l'énergie est utilisée, en continu ou par intermittence ».

A partir de 2019, en conformité avec la directive européenne, la définition de volume protégé n'est plus limitée au confort des personnes.
L'annexe 2 « Code de mesurage » de l'arrêté Lignes directrices complète cette définition :

Le volume protégé comprend :

  • les espaces chauffés ou refroidis en continu ou par intermittence,
  • les espaces non chauffés et non refroidis qui ne sont pas séparés des espaces chauffés ou refroidis par une paroi isolée PEB. Ces espaces sont considérés comme étant chauffés ou refroidis indirectement par transmission de chaleur venant des espaces chauffés ou refroidis.

Le chauffage indirect par ventilation n'est pas pris en compte pour la détermination du volume protégé.

Par paroi isolée PEB on entend :

  • Pour une paroi opaque : paroi respectant les valeurs Rmin/Umax – Umax à partir de 2021 définies dans l'arrêté Exigences dans le cas d'unités PEB neuves et, dans le cas d'unités PEB rénovées, paroi comprenant un matériau dont le coefficient de conductivité thermique est inférieur ou égal à 0,08 [W/m.K].
  • Pour une paroi translucide/transparente : paroi respectant les valeurs Rmin/Umax – Umax à partir de 2021 définies dans l'arrêté Exigences dans le cas d'unités PEB neuves et, dans le cas d'unités PEB rénovées, paroi constituée de double ou de triple vitrage, ou de double châssis.

Dans la réglementation PEB lorsque l'on parle du volume protégé il s'agit toujours du volume protégé au niveau du bâtiment et jamais au niveau de l'unité PEB. S'il n'y a qu'une seule unité PEB dans le bâtiment, le volume protégé correspond alors au volume de l'unité PEB.

Par principe, tous les locaux accueillant une activité humaine quelconque, même si ceux-ci sont non chauffés ou non refroidis, sont inclus dans le volume protégé. Tous les locaux où il est possible de vivre, loger, travailler, faire du sport, apporter des soins, faire des achats, etc. sont considérés comme des locaux accueillant une activité humaine. Une liste non exhaustive d'espaces accueillant une activité humaine est reprise dans le tableau ci-dessous :

Liste non exhaustive d'espaces accueillant une activité humaine

ESPACES ACCUEILLANT UNE ACTIVITÉ HUMAINE

Restaurant, cafétéria, buffet rapide, réfectoire, cantine, bar, cocktails bar, ...

Cuisine, kitchenette

Chambre à coucher, chambre d'hôtel, de motel, de centre de vacances, chambre à coucher avec séjour individuel, cellule, ...

Dortoir

Séjour, salon, salle à manger

Lobby, espace d'accueil, hall d'entrée, hall de départ, ...

Salle de guichets, d'inscription, d'enregistrement, ...

Bureau, salle informatique, ...

Salle de réunion, salle polyvalente, ...

Salle de réception, espace de rencontre, ...

Local de photocopie, d'imprimantes, ...

Salle de cours, salle de profs, ...

Atelier, laboratoire, ...

Auditoire, salle de conférences, ...

Crèche, garderie, salle de jeux, ...

Salle de traitement et d'examens, salle de kinésithérapie,...

Salle d'opération,...

Pharmacie

Salon de coiffure, institut de beauté, ...

Local de vente, magasin, supermarché, centre commercial, ...

Laverie

Vestiaires

Salle de sport, gymnase, fitness, ...

Sauna, piscine, wellness, ...

Espace spectateurs, tribunes, ...

Discothèque, bowling, dancing, ...

Théâtre, cinéma, salle de concert, ...

Musée, galerie d'art, ...

Bibliothèque, médiathèque, ...

...

Source : Bruxelles Environnement

Mis à jour le 08/04/2021