Suivi des consommations d'eau et détection de fuites

 Suivi des consommations d’eau et détection de fuites
La détection rapide des fuites est essentielle pour maîtriser la consommation d'eau mais aussi éviter un endommagement du bâti. Même en cas de fuites imperceptibles (fuite de débit faible ou apparaissant dans des endroits inaccessibles), les quantités d'eau perdues peuvent devenir importantes sur la durée et avoir un impact financier conséquent. Dans le cas de fuites importantes occasionnées par la rupture de canalisations ou la défectuosité d'appareils électroménagers, les dégâts et les coûts en eau peuvent se révéler très importants. Pour éviter cela, le projet qu'il soit du neuf ou de la rénovation, peut avoir recourt à des détecteurs de fuite dont le choix se fait en fonction de la grandeur du bâtiment / type d'affectation.

Quels types de fuite existe-t-il ?

Il existe des raisons variées pouvant provoquer une fuite d'eau, parmi lesquelles :

  • corrosion des tuyauteries d'alimentation en eau (perforation ou rupture de la canalisation) ;
  • percement dans des tuyauteries (travaux, choc, etc.) ;
  • équipements défectueux (problèmes de joints ou problèmes internes) :

    • robinets ;
    • sanitaires ;
    • appareils électroménagers ;
    • etc.
  • mauvais raccords entre les différentes tuyauteries (brides, raccords à visser, etc.) ;
  • usure de la soupape de sécurité du boiler.

Quelle quantité d'eau perdue par type de fuite ?

Le tableau ci-dessous donne un aperçu des quantités d'eau qui peuvent être gaspillées à cause d'une fuite d'un élément de l'installation. Ces chiffres représentent des moyennes données à titre indicatif, ils pourraient être beaucoup plus élevés en fonction des débits réels et du prix du m³ en vigueur (le prix pouvant varier selon les modalités de facturation, les quantités totales consommées, etc.).

Type de Fuite Quantité gaspillée Coût moyen*
1 goutte chaque seconde 0.75 l/h 6.5 m³/an 22 €/an
Mince filet d'eau 16 l/h 140 m³/an 470 €/an
Fuite à la chasse du WC 25 l/h 219 m³/an 736 €/ an

* Coût moyen basé sur la tarification domestique 2021 (3,36 €/m³ TVAC) en Région Bruxelles Capitale.

Quels systèmes de détection de fuite pour des bâtiments de petite taille ?

Pour des bâtiments de petite taille où les usagers ont la possibilité d'interagir avec le système (logement individuel ou petits bureaux), un dispositif de détection de fuite présentant les caractéristiques suivantes peut être mis en place, que cela soit pour un bâtiment neuf ou de l'existant :

  • placement au niveau de l' arrivée d'eau de ville ;
  • déclenchement d'une alarme lorsqu'un débit d'eau continu est détecté pendant un certain laps de temps ;
  • commande d'une électrovanne bloquant l'arrivée d'eau pour certains modèles ;
  • coût entre 250 et 1000 euros, dépendant de la technologie choisie et du degré d'intervention (neuf / existant / système intrusif ou non, etc.). Certains fournisseurs proposent aussi des services additionnels (relevé automatique des consommations, interface utilisateur, etc.) nécessitant parfois un abonnement annuel supplémentaire.

 Détecteur de fuite par lecture optique du compteur

Détecteur de fuite par lecture optique du compteur © Shayp
Emplacement du détecteur de fuite © Bruxelles Environnement
Détecteur de fuite avec électrovanne, nécessitant une intervention intrusive © Bruxelles Environnement

Quels systèmes de détection et suivi des consommations pour des bâtiments de grande taille ?

Pour des bâtiments de taille importante (bureaux ou logements collectifs), un système composé des éléments suivants peut être mis en place :

  • Compteurs et éventuelles vannes motorisées associées, reliées à la GTC par un câblage ou technologie sans fil (Bluetooth, Wifi) à placer sur :

    • alimentation principale ;
    • réseaux secondaires (compteurs d'eau divisionnaires) pour permettre de différencier les usages (cafétéria, étages, bloc sanitaire, etc.).
  • GTC (gestion technique centralisée) :

    • logiciel de détection de fuite ;
    • interface utilisateur (GSM, ordinateur, etc.) permettant la visualisation des données de suivi des consommations et/ou la réception des alarmes ;
    • pilotage des éventuels servomoteurs (alimentation/ coupure en eau) sur base des détecteurs de fuite ou autres types de commande (par ex. détection de mouvement pour un bloc sanitaire, horloge, etc.).

Une telle installation permet de :

  • réaliser un suivi des consommations d'eau à distance (sans relevé manuel) ;
  • répartir les consommations en fonction de chaque poste ;
  • détecter des dérives dans les consommations (en fonction de l'historique, statistiques, etc.) ;
  • repérer et informer des fuites d'eau ;
  • piloter éventuellement à distance l'alimentation en eau de certaines zones (fonction d'automatisation).

Quels points d'attention pour la conception ?

  • prévoir +/-50cm sur l'alimentation d'eau pour l'encombrement du dispositif (compteur, vanne, servomoteur) ;
  • positionner le(s) compteur(s) dans un endroit accessible pour permettre les relevés manuels et la maintenance, ainsi que dans les communs pour les logements collectifs ;
  • l'isolement du réseau en aval du détecteur doit être prévu soit par :

    • vanne manuelle ;
    • vanne pilotée par un servomoteur ;
  • pour les systèmes équipés de servomoteurs, prévoir un raccordement électrique ;
  • pour les systèmes par GTC, une étude appropriée est à réaliser ;
  • privilégier les systèmes low tech qui présentent intrinsèquement moins de risque de fuite et de panne.

Quels autres dispositifs pour stopper des fuites provenant d'appareils électroménagers ?

Pour les appareils électroménagers type lave-linge, lave-vaisselle, machines à café, distributeurs automatiques de boissons, machines à glaçons, etc. il existe des systèmes de protection appelés « aquastop », qui coupe automatiquement l'arrivée d'eau en cas de fuite (technologies par électrovanne, système mécanique ou pneumatique). Ces derniers se connectent sur le robinet alimentant l'appareil à protéger.

Aquastop

Aquastop © Leefmilieu Brussel

Aller plus loin

MAN05 Garantir la bonne exploitation du bâtiment

MAN 05-D08 : Comptabilité énergétique

Sites Internet

Mis à jour le 07/12/2022