Choisir les équipements et les dimensionner de façon optimale

Permettre de garantir le confort de l'occupant ne dépend pas uniquement du choix des unités terminale en déterminant, par exemple, quel convecteur ? quelle poutre froide ? quel plafond froid ? Il est aussi lié à un dimensionnement adéquat :  quelle taille doit avoir le radiateur ? A quelle température doit être l'eau ? Ce dimensionnement correct des unités terminales est indispensable pour adapter le confort de l'occupant aux conditions d'utilisation spécifiques et à sa sensibilité, tout en limitant la consommation énergétique.

Dans les bâtiments performants et plus spécifiquement dans les bâtiments passifs, on sera notamment attentif à la puissance de relance du chauffage, qui peut être assez différente de la puissance en régime. En effet, de la très grande isolation thermique résulte un dimensionnement ‘normatif' du système de très faible puissance. En cas d'inoccupation pendant plusieurs jours et d'une utilisation inaccoutumée, la relance peut être particulièrement longue et créer ainsi un inconfort.

Il faut veiller au choix et au positionnement des amenées d'air du système de ventilation hygiénique (grilles en façade ou bouches de ventilation d'un système de ventilation mécanique). Elles peuvent en effet avoir un impact négatif sur le confort en créant des courants d'air, dans le logement comme dans le secteur tertiaire.

Voir le dossier | garantir l'efficience des installations de chauffage et ECS (distribution et émission) et le dossier | concevoir un système de ventilation énergétiquement efficace