Retour à

Pente admissible des toitures vertes

Les toitures plates doivent présenter une pente de minimum 2%, soit en donnant une inclinaison au support, soit en coulant un béton de pente sur le support, soit encore en utilisant des panneaux ou un système d'isolation à pente intégrée. Elles doivent également être pourvues de systèmes d'évacuation des eaux aux points les plus bas, ainsi que de trop-pleins ou de gargouilles. Les éventuelles évacuations d'air provenant du bâtiment doivent être surélevées en fonction de l'épaisseur totale de la toiture verte.

Toiture extensive

Les toitures extensives sont souvent placées sur les toitures plates mais conviennent également pour les toitures inclinées sur des pentes allant jusqu'à 35° dans certains cas. Au-delà de 35°, des dispositifs spéciaux d'ancrage doivent être prévus. L'accès pour entretien devient difficile pour des pentes supérieures à 15 % (8,5°).

Plus d'informations dans le Dispositif | Toiture verte extensive

Toiture semi-intensive

La réalisation de toitures intensives simples se fait principalement sur des toitures plates. Les pentes de toitures inclinées couvertes de gazon peuvent cependant aller jusqu'à une pente de 30°.Si la pente est plus importante, des dispositifs spécifiques de retenue des terres doivent être prévus. Au-delà de 15 % (8,5°), il y a lieu de tenir compte du fait que la circulation devient difficile et que la toiture ne se prête plus à un usage récréatif.

Plus d'informations dans le Dispositif | Semi-intensieve en intensieve groendaken

Toiture intensive

Les toitures intensives élaborées sont réalisables uniquement sur les toits plats. Pente du support comprise entre 2 et 10 % (1° et 6°).

Plus d'informations dans le Dispositif | Semi-intensieve en intensieve groendaken

Mis à jour le 22/01/2024