Installations techniques

On appliquera à la conception des installations techniques la même démarche que pour toute source de bruit, c'est-à-dire qu'il s'agira en premier lieu d'agir à la source du bruit et ensuite d'agir au niveau du trajet du bruit.

La réduction des bruits à la source permet de diminuer les interventions et par conséquent l'investissement nécessaire à l'isolation acoustique.

Choix des installations HVAC

Pour réduire le bruit à la source, il convient de privilégier l'équipement le plus silencieux (choix des « best available technologies »). Le niveau de bruit d'une installation est renseigné sur sa fiche technique. En ce qui concerne les installations de chauffage, de ventilation et de conditionnement d'air HVAC, certains équipements de ventilation et de conditionnement sont certifiés EUROVENT, label de qualité.

Dimensionnement des installations HVAC

L'installation doit être correctement pensée et dimensionnée. Par exemple, un ventilateur qui ne fonctionne pas au-dessus de son régime nominal fait moins de bruit et consomme moins. Un moteur à double vitesse permet également de limiter le bruit émis pendant la nuit et limite sa consommation d'énergie durant cette période.

Désolidarisation des équipements vis-à-vis de la structure du bâtiment

Un point d'attention essentiel réside dans la bonne mise en place des équipements et des solutions antibruit et antivibratoires : supports anti-vibratiles, alignement des manchons, placement des silencieux, vérification des débits aux bouches, etc.

Une mauvaise conception ou installation des solutions antivibratoires peut induire une situation plus vibrante qu'en absence de solution.

Cet aspect aura un impact principalement sur le confort acoustique du bâtiment même.

Utilisation de silencieux

Des équipements spéciaux permettent d'atténuer les émissions de bruit à la source. Il s'agit de silencieux à parois absorbantes spécialement conçus pour dissiper l'énergie sonore à la source et dans les conduits de ventilation où l'énergie le bruit est canalisé.

Parmi les techniques plus courantes :

  • les capots acoustiques destinés l'encoffrement de moteurs, groupes de ventilation, etc. ;

  • Les silencieux de canalisation d'extraction ;

  • Les grilles acoustiques et (baffles acoustiques) destinés à équiper les aéras des locaux techniques ;

  • etc.

Voir Dispositif | Acoustique des techniques

Mis à jour le 01/01/2013